Lettre d’informations n°15 - Octobre 2011

mercredi 26 octobre 2011 par thierry borde

Lettre d’informations n°15 - Octobre 2011

Sommaire

-  L’éditorial  de Patrice Berger

- Actualité  : La nuit bleue le 26 octobre / L’assemblée générale de la CRANC-RA / Paroles Partagées

- Zoom  : Les congrès nationaux de la CNRA à Lyon et du SNRL à Bordeaux

- Agenda



EDITORIAL

par Patrice Berger, coprésident de la CRANC-RA


Pour une fédération régionale unifiée

Depuis 2006, la CRANC-RA est une confédération où se réunissent deux fédérations : la LIRRA et la FRANCRA. L’heure est venue pour ces deux fédérations d’aborder la question d’une unification. Un choix affirmé par l’assemblée générale de la CRANCRA du 28 septembre dernier.

  • Une fédération régionale unifiée en Rhône Alpes permettra de lier les meilleurs atouts que portent nos radios associatives au plan national.

  • Nous sommes des médias de proximité, porteurs dans nos territoires de fonctions sociales et culturelles très spécifiques : chacune de nos radios dans les quartiers des villes et dans les zones rurales contribue à l’image du territoire, au regard de ses propres habitants comme à celui des partenaires extérieurs ; elle construit une mémoire locale.

  • Elles sont le lieu d’accompagnement à la prise de parole, non seulement des militants associatifs, des créateurs, des écoliers mais aussi des personnes les plus exclues de l’expression publique.

  • Elles favorisent aussi la densification des réseaux sociaux et le développement de débats publics.

Ensemble, nous gagnerons une capacité plus forte à nous faire reconnaître des pouvoirs publics dans la diversité de nos fonctions sociales.

  • Nous sommes aussi des associations d’éducation populaire et des entreprises de l’économie sociale et solidaire. A ce titre, nous appartenons à des familles de coopération, et nous pouvons intensifier avec les acteurs associatifs, mutualistes et coopératifs, un champ très large de projets communs.

Dans ces champs d’activités, Franc-ra et Lirra, porteurs de leurs histoires respectives, de leurs proximités nationales avec nos organisations représentatives des radios, ont accumulés des expériences, des fidélités qui peuvent nous aider, ensemble, à renforcer notre travail au service de la libre expression populaire.

Nous avons enfin des responsabilités nationales et internationales particulières dans le monde des radios et plus largement des médias de proximité :

  • Nos radios rurales et nos radios de montagne portent, dans le processus de numérisation de la radio qui commence, la préoccupation essentielle d’un aménagement du territoire équitable, sans zones d’exclusion. Cela suppose deux choses : des normes qui permettent la numérisation de radios associatives isolées dans leurs territoires, et une compréhension par les pouvoirs publics de l’enjeu de ces mutations et de la nécessité de les accompagner.

  • les radios de Rhône Alpes représentent la plus forte concentration nationale de production dans le domaine de la politique de la ville. Les compétences accumulées depuis près de vingt ans dans le cadre de l’ EPRA nous donnent aujourd’hui une responsabilité particulière dans la réflexion sur l’avenir de ce GIP si nécessaire à l’expression populaire de qualité et à la réflexion citoyenne sur le « vivre « ensemble ».

  • Enfin, notre expérience développée notamment dans le cadre de « MédiasCitoyens » de partages avec d’autres médias associatifs et participatifs nous donne un rôle précurseur au plan national et international dans la définition de bonnes pratiques mettant à profit au mieux l’usage en synergie par l’internet de médias différents (image animée et fixe, écrit, web, radio) mais complémentaires.



AncreACTUALITES



Pour les radios, la nuit du 26 au 27 octobre 2011 , sera bleue !


En Rhône-Alpes, la nuit bleue, ou NEVA – Nuit d’entrée en vigueur des autorisations – aura lieu dans la nuit du 26 au 27 octobre 2011. Elle intervient après la mise en place d’un nouveau plan de fréquences autorisant de nouvelles radios à émettre et d’anciennes à élargir leur diffusion.

La région Rhône-Alpes compte désormais 715 fréquences, dont 166 sont attribuées à des radios associatives de catégorie A, pour un total de 152 opérateurs dont 81 associatifs.

Explications avec Christine Derville, secrétaire générale du Comité Territorial de l’Audiovisuel (ex CTR - Comité Technique Radiophonique)

Un entretien de Véronique Boulieu pour Couleurs FM (extraits)


Retrouvez l’interview complète sur le podcast


Véronique Boulieu  : A quoi sert la nuit bleue ?

Christine Derville  : La nuit bleue sert à caler au niveau technique l’interruption d’une diffusion s’il doit y en avoir et le démarrage de nouveaux émetteurs et de nouvelles fréquences de manière à ce qu’il n’y ait pas de brouillage, pour que tout soit calé le plus harmonieusement possible.

V.B.  : Vous avez rédigé le guide de mise en service des autorisations*. Pouvez-vous nous détailler les quatre possibilités pour les radios  ?

C.D.  : Le cas le plus simple concerne les radios qui étaient déjà autorisées et qui n’ont pas obtenu l’extension. Pour elles, la nuit bleue ne change rien. C’est la majorité des radios. Le deuxième cas de figure concerne les radios autorisées qui ont obtenu une ou plusieurs nouvelles fréquences. Ces fréquences sont concernées par la nuit bleue. Ces radios ont la possibilité de commencer à diffuser à partir du 27 octobre à 4h du matin sur leur nouvelle fréquence. C’est également le cas pour les nouveaux projets, (des radios qui ne sont actuellement pas autorisées en Rhône-Alpes et qui ont obtenu leur première autorisation dans la région).

(...) Toute mise en route d’un émetteur devra être signalée au CSA. (…) Les radios ne sont pas obligées de mettre en route leur émetteur le 27 octobres, il y a un délai d’un mois pour mettre en route son émetteur (...)

V.B.  : Quels changements pour l’auditeur ?

C.D.  : Cela dépend des zones, des villes. A Annecy par exemple, les auditeurs vont pouvoir recevoir 7 nouvelles radios, à Chambéry, 2 nouvelles radios, à Montélimar cinq... Il y a un certain nombre de villes, le changement va être notable pour les auditeurs. Le CSA a essayé de proposer un choix de nouvelles radios émanant des réseaux mais également des radios locales et particulièrement des radios associatives. On a été très sensibles à cela, et notamment pour permettre l’arrivée de nouveaux projets puis aussi permettre à des radios associatives existantes de se développer sur des villes qui étaient importantes et cohérentes pour elles.


ECOUTEZ l’intégralité de l’entretien


* Nous publions ci-après l’intégralité de ce guide


Guide de mise en service des autorisations FM du ressort du CTA de Lyon sur les zones de Rhône-Alpes

(Direction des technologies du conseil supérieur de l’Audiovisuel)


La nuit d’entrée en vigueur des autorisations (NEVA) interviendra sur les zones de Rhône-Alpes du ressort du CTA dans la nuit du 26 au 27 octobre 2011.

La mise en place optimale du nouveau plan de fréquences impose la coordination rigoureuse des interventions des différents opérateurs. Ce guide précise l’organisation et l’articulation de la NEVA.

Sur le terrain, plusieurs attachés techniques audiovisuels (ATA) encadreront cette mise en service. Un agent du CSA pilote sera chargé de centraliser l’ensemble des informations et de veiller au bon déroulement des différentes opérations. L’agent pilote pour cette zone est Jean GINISTY (06.76.93.79.95).

Liste des différentes opérations

  1. Pour les radios concernées par un arrêt définitif (opérateurs ne bénéficiant plus d’autorisation) :

    • l’arrêt des émetteurs doit être réalisé au plus tard le 26 octobre 2011 à 24 heures ;

    • chaque arrêt doit être signalé par téléphone par l’opérateur ou son diffuseur à l’agent du CSA pilote de la NEVA.

  2. Pour les radios bénéficiant de nouveau d’une autorisation sans changement de fréquence :

    • les entrées en vigueur des autorisations n’impliquent aucune interruption du service.

  3. Pour les radios bénéficiant de nouveau d’une autorisation avec un changement de fréquence et pour les radios non concernées par l’appel mais dont le réaménagement de fréquence est rendu nécessaire : 

    • l’arrêt des émetteurs doit être réalisé au plus tard le 26 octobre 2011 à 24 heures ;

    • chaque arrêt doit être signalé par téléphone par l’opérateur ou son diffuseur à l’agent du CSA pilote de la NEVA.

    • la mise en service des émetteurs sur leur nouvelle fréquence interviendra à partir du 27 octobre 2011 à 4 H  ;

    • le titulaire de l’autorisation (ou son diffuseur) s’assurera au préalable de la disponibilité de la fréquence qu’il souhaite diffuser. En cas d’indisponibilité, l’agent du CSA pilote sera immédiatement informé ;

    • chaque mise en service, doit faire l’objet d’un courriel de confirmation à destination de neva.ra@csa.fr. L’ « objet » de ce courriel sera rédigé de la manière suivante : nom de la radio - fréquence - zone – date et heure de mise en service.

  4. Pour les nouvelles radios :

    • la mise en service des émetteurs interviendra à partir du 27 octobre 2011 à 4 H  ;

    • le titulaire de l’autorisation (ou son diffuseur) s’assurera au préalable de la disponibilité de la fréquence qu’il souhaite diffuser. En cas d’indisponibilité, l’agent du CSA pilote sera immédiatement informé ;

    • chaque mise en service, doit faire l’objet d’un courriel de confirmation à destination de neva.ra@csa.fr. L’ « objet » de ce courriel sera rédigé de la manière suivante : nom de la radio - fréquence - zone – date et heure de mise en service.


ACTUALITES



La CRANC-RA fait son AG


Le 28 septembre dernier, la confédération organisait son assemblée générale annuelle dans les locaux de Radio D’Ici à Saint Julien Molin Molette.


Par ce début d’automne estival, les locaux de Radio d’Ici, situés dans une ancienne école communale, convenaient bien à la convivialité et à l’harmonie des débats. Sur les hauteurs du Pilat, Saint Julien Molin Molette offre en effet un cadre majestueux et l’ancien préau de l’école offrait à l’assemblée, nombreuse, un havre où purent se discuter les prochaines orientations de la confédération.

Ce 28 septembre, l’ambiance était à l’unité. Après les exposés concernant les bilans d’activité et rapports financiers, la première proposition mise en perspective fut celle de l’unification des deux fédérations qui composent la CRANC-RA : la LIRRA et la FRANC-RA, se fondant toutes deux en seule entité qui resterait la CRANC-RA. Pour la première fois, les deux fédérations ont organisé leurs assemblées générales respectives sur place, le jour de l’AG de la confédération. Ainsi, la décision de travailler toute l’année à cette unification a été prise à tous les niveaux, par chacune des trois instances fédérales et confédérales.

Avec plus d’une trentaine de participants, cette journée a permis aux radios présentes d’échanger sur de nombreux sujets autour de la vie de leurs structures. Un riche moment de réflexion et de convivialité, premier pas vers une confédération encore plus unie et plus forte.


Image de l’assemblée générale,

sous le préau de Radio d’Ici à Saint Julien Molin Molette... (Photo  : Véronique Boulieu)



ACTUALITES



Paroles Partagées


Un beau partenariat entre les réseaux d’éducation populaires et les radios associatives

Par Patrice Berger

Le projet Paroles Partagées est né fin 2007 à l’échelon national. Il rassemble de nombreux acteurs de l’éducation populaire :

  • Le Collectif Inter-associatif pour la Réalisation d’Activités Scientifiques Techniques Internationales (CIRASTI) dans lequel on retrouve notamment la Ligue de l’Enseignement, les Francas ou les Cémea.

  • La Confédération des MJC de France (CMJCF)

  • La Fédération des Centres Sociaux de France

  • La Fédération Nationale des Foyers Ruraux (FNFR)

  • La Fédération Française des MJC (FFMJC)

  • Peuple et Culture

Ses raisons d’être sont les suivantes :

Faire (re)connaître des réalisations associatives où la parole partagée est au cœur du projet ; contribuer à en faire émerger de nouvelles.

Echanger sur des pratiques, des méthodes pour enrichir les initiatives et pour renforcer l’animation de démarches de paroles partagées.

Faire vivre, sur le terrain, la coopération inter associative autour de cette thématique qui touche aux fondements même de l’éducation populaire. » (Sur le site de Paroles partagées)

En 2011, a été lancé avec la participation de la CNRA et du SNRL, un concours radio. Mardi 4 octobre, quatre lauréats choisis parmi une soixantaine de participants ont été récompensés au cours d’une après midi de dialogue sur le thème « Parole partagée »et médias » au cours duquel les associations d’éducation populaire ont pu dialoguer avec des journalistes du service public, et des responsables de médias associatifs parmi lesquels le SNRL, mais aussi des chercheurs et des représentants du Ministère de la Culture qui parraine le projet « Paroles partagées ».

Parmi les lauréats, deux avaient monté des opérations radiophoniques de partage de la parole :

  1. Au micro d’Anaïs Poirot-Gorse et Emily Vallat parrainées par Campus Paris, un groupe de femmes d’un quartier populaire de Stains en région parisienne a pris la parole sur la vie quotidienne et ses bons et mauvais moments. La confiance nécessaire à cette expression collective avait été gagnée par les réalisatrices par un travail prolongé avec le groupe de femmes.

  2. Dans un lycée de Graulhet, l’infirmier scolaire Olivier Lopez anime un atelier hebdomadaire avec des jeunes. Toute l’équipe a choisi pour le concours d’animer un débat sur le cannabis. Ce travail d’atelier est régulièrement relayé et soutenu par la radio R’D’Autan.

Deux autres reportages illustrent des actions locales d’échanges de paroles, orales ou écrites :

  • Eloïse Plantrou, parrainée par Radio Grésivaudan a interrogé les jeunes animateurs d’un journal associatif dans un quartier populaire de Grenoble, le Porte-Voix.

  • Vincent Pourrageau, parrainé par Divergence FM (Montpellier) a travaillé sur l’Université du citoyen, une action d’éducation populaire qui existe depuis plusieurs années dans plusieurs agglomérations du sud de la France.

Au nom du SNRL, mais en prenant aussi appui sur le travail quotidien des radios de Rhône-Alpes et de leur fédération régionale, la CRANC-RA, j’ai insisté sur deux points essentiels :

  • beaucoup de nos radios travaillent au quotidien avec des associations d’éducation populaire, MJC, centre sociaux, foyers ruraux. Certaines radios ont même pris leur essor dans le cadre, ici des Francas, là d’une maison de quartier, ailleurs à l’initiative de la Ligue de l’enseignement. Les ateliers scolaires, ateliers radio avec des jeunes mais aussi des adultes, des personnes en formation, sont nombreux et très souvent ils sont organisés en commun entre les associations d’éducation populaire et nos radios associatives. Les événements organisés dans les quartiers sont régulièrement relayés dans nos antennes, qu’il s’agisse de culture, de solidarité, de sport, de rencontres internationales...« Paroles partagées » donne l’occasion de se rencontrer entre fédérations nationales et de renforcer le maillage croisé de nos réseaux, l’émergence de nouvelles initiatives communes, locales , régionales, et pourquoi pas nationales voire internationales, tellement nos différentes associations ont des actions ouvertes largement au monde.

  • L’usage optimal du média radio, qu’il s’agisse d’animation d ’ ateliers populaires de création, de la confection de reportages inventifs et respectueux de la parole des personnes nécessite des compétences, compétences d’animation, compétences de journalisme, compétences techniques. Ces compétences existent dans toutes nos associations, nos salariés et nos bénévoles ont besoin de travailler ensemble, de mieux se former et d’échanger leurs meilleures productions. Cet effort a été développé, dans le monde des radios associatives, depuis vingt ans dans le cadre du GIP EPRA dont plusieurs des participants au concours « Paroles partagées » ont régulièrement la pratique. Renforcer ces moyens de formation croisée, d’échanges de programmes, radio mais aussi multimédias, lutter ensemble pour pérenniser les outils institutionnels qui les favorisent pourrait être un bel objectif à renforcer ensemble.



ZOOM



Les radios associatives en congrès nationaux


La CNRA et le SNRL organisent leurs congrès nationaux respectivement les 4, 5, 6 novembre à Lyon et les 9,10 novembre à Bordeaux.

Ces deux grands rendez-vous annuels permettent chaque fois la rencontre des radios associatives de la France entière. Ils permettent en même temps, traditionnellement l’expression des souhaits et revendications des fédérations et syndicats nationaux.

Sur le thème : " 30 ans de créativité et d’innovations ", le congrès de la CNRA se déroule cette année à Lyon et sera l’occasion de porter le débat national dans notre région, en présence de nombreuses radios locales.

Retrouvez les informations sur les congrès sur les sites :

www.cnra.fr

www.snrl.fr



Le Congrès de la CNRA

A l’Hôtel de Région et à la Maison des Passages de Lyon, les 4,5 et 6 novembre 2011


Les temps forts du programme (lire le programme complet)

Vendredi 04 Novembre 2011

A 10h30 : Ateliers

- Comment sauver et redynamiser l’EPRA ?
- Bilan et perspectives des accords Sacem.
- Animation fédérale : fédérations nationales et régionales

A 14h00, en assemblée plénière :


Quelle place pour les radios associatives dans une société en crise, quels moyens sont nécessaires pour poursuivre leurs missions ?
Invités : Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication ; David Douillet, ministre des Sports, de la Jeunesse et de la Vie associative ; Patrice Gélinet, conseiller du CSA ; Jean-Paul Delevoye, Conseil Economique, Social et Environnemental ; Isabelle Bourdais et Hervé Dujardin, CNRA
Animation : Véronique Boulieu, Radio Couleurs FM - Co-présidente de la CRANC-RA

Samedi 05 Novembre 2011


10h00  : Table ronde sur les logiciels libres :

Les radios associatives, laboratoires pilotes pour les développeurs coopératifs
Invités : Tryphon, Divergence FM, Radio Larzac, …

11h15  : Ateliers :

- De l’abolition du monopole d’Etat de la FM en France au printemps arabe
- Comment organiser et valoriser le patrimoine immatériel de nos radios.

- Formats radios innovants : atelier d’écoute de sujets courts et innovants et échanges.

14h00  : Table ronde

La complémentarité des dispositifs partenariaux à l’heure de la réforme des collectivités territoriales
Invités  : Des représentants des Conseils régionaux de Rhône-Alpes, Languedoc Roussillon, Nord Pas de Calais...

Animation : Gilles PRADO, administrateur de l’ADELS et formateur sur les questions liées à la Réforme des Collectivités Territoriales.

16h  : Ateliers


- Mutualisation entre radios : présentation de plusieurs expériences et échanges.
- RNT : premier bilan de la RNT avec des exemples concrets (Nantes et Lyon)
- Relations dirigeants bénévoles/salariés : une équipe de professionnels au service d’un projet et d’une éthique associatifs.

Dimanche 06 Novembre 2011, 10h00 à la Maison des Passages : Assemblée Générale de la CNRA.




Le Congrès du SNRL

A Bordeaux, les 9 et 10 novembre 2011

Les temps forts du programme (lire le programme complet)


9 novembre 2011  :

10h30  : 1er FORUM « 30 ans de radios associatives et demain… »

Modératrice  : Arlette GOBREN

Invités  : Mathieu Rouveyre Conseil Général de la Gironde  ; Jean-Jacques CHEVAL  : Professeur des Universités (Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3., laboratoire MICA), créateur et membre du Groupe de Recherches et d’Etudes sur la Radio (GRER)  ; Jean-Michel SAUVAGE, SNRL

11h30  : 2ème FORUM : L’avenir du Numérique, pourquoi les radios associatives doivent s’y préparer ?

Modérateur  : Pascal Corpart

Invités  : Patrice GELINET - Conseil Supérieur de l’Audiovisuel CSA  ; Monsieur Emmanuel HAMELIN - Chargé du rapport sur le numérique  ; Monsieur Pierre BOUCARD - Délégué National SNRL au Numérique

12h30  : Emission Radio


– “libre antenne” en streaming.

14h30  : 3ème FORUM « Les radios associatives : un média singulier, innovant et populaire »  : comment les radios associatives s’inscrivent comme des acteurs du développement local et continuent à capter des publics divers ? Modérateur  : Eric Lucas

Invités : Laurence FRANCESCHINI (Directrice de la DGMIC)  ; Luc PABOEUF : Président du Conseil Economique Social et Environnemental Régional  ; Elvina FESNEAU : Docteur Université de Paris. Auteur du livre « Le poste à transistors à la conquête de la France ».

15h30  : 4ème FORUM : "Les radios associatives et leur rôle dans l’éducation formelle, non formelle et informelle

en Europe" Modératrice  : Michelle LESTELLE

Invités : Sally GALIANA, animatrice à NEAR FM, radio de Dublin en Irlande et en charge d’actions européennes  ; Représentant de l’Agence Europe Education Formation France (programmes Grundtvig)  ; François BURBAN, docteur en sciences de l’Education, CREN (Centre de Recherche en Education de Nantes) ; Eric LUCAS : Délégué national à l’Education, la Coopération et la Francophonie, SNRL, Président de Fréquence-Sillé, radio en milieu scolaire.


Le 10 novembre 2011

9h30 - 12h30  : Ateliers en plénière

«  Emploi, insertion, formation, handicap » Animateur : Jean-Michel Sauvage

«  La pratique radiophonique dans le soutien au retour à l’emploi ». Animateur : Sylvain Delfau

«  La place des radios associatives dans la filière musicale ». Animateur : Jany Bouvot

14h30  : Assemblée Statutaire des Adhérents du Syndicat



AGENDA


Quelques dates à retenir...

26 octobre 2011 : Fête de la nuit Bleue à Lyon avec Radio Trait d’Union

A l’occasion de la nuit bleue, RTU organise une grande soirée à partir de 17h00 dans ses locaux, au 99 rue de Gerland (Lyon 7ème). Cette soirée sera l’occasion d’un appel aux dons pour sauver la radio...

27 octobre 2011 : Café repère à Bernin avec Radio Grésivaudan

Pour l’année de ses trente ans, Radio Grésivaudan a organisé trente évènements autour de la radio. Parmi ceux-ci, le 27 octobre, le café repère de Bernin organise une table ronde autour de la question de la radio associative : « Que peut-on attendre d’un média local ? ».

Après trente années de radio associative, d’échanges et de découvertes comment les radios associatives et les médias locaux peuvent-ils participer au débat actuel, favoriser la réflexion, être de véritables outils au service des citoyens et de l’intelligence collective ?

Rendez-vous donc à Bernin, à la Brasserie du Chardon, à 20h00 le 27 octobre 2011.

4 – 6 novembre 2011 : Congrès national de la CNRA

Voir l’article plus haut

9, 10 novembre 2011 : Congrès national du SNRL

Voir l’article plus haut

10 novembre 2011 : Couleurs FM fête ses 30 ans

A partir de 20h00, en partenariat avec La SMAC Les Abattoirs – Bourgoin-Jallieu
Au programme :
- Café Citoyen « Dans un monde où l’information va très vite, quel nouveau rôle pour ce média citoyen ? Enjeux et perspectives… »
Exposition – Rétrospective : « De radio Jacasse à Couleurs FM… »
Concert avec Jack Bon et autres invités surprises...
Studio mobile où chacun pourra venir s’exprimer…
(PAF 10 €uros – Réservation
www.lesabattoirs.fr)

1 – 30 novembre 2011 : Mois de l’économie sociale et solidaire, Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes

Retrouvez le programme des Rencontres Solidaires sur le site rencontres-solidaires.org




Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 95498

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site actions et documents  Suivre la vie du site informations generales   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License